©Tous droits réservés - 2019 - Dépasser les bornes

  • Dépasser les bornes

Malaisie - La star du parc national de Bako: le singe nasique

Mis à jour : 29 août 2019

L'un des atouts majeurs de l'île de Bornéo côté Malaisie, est sa nature incroyable. Le parc national de Bako est un exemple parfait de préservation de la faune et la flore de cette région du monde. Un incontournable si vous séjournez à Kuching, la capitale de l'état du Sarawak. Pour y passer une journée, il faut se lever tôt. Depuis le centre ville de Kuching, le premier bus part à 7h du matin à destination de Bako Bazar (1h de trajet) puis il faut prendre un bateau, seul moyen d'accès au parc. Vous pouvez évidement passer par des tours opérateurs mais ça coûtera bien plus cher. Combien ça coûte? (prix par personne) • Prix du ticket de bus Kuching -> Bako Bazar: 10 RM (2,15€) • Prix du trajet bateau AR vers le parc de Bako: 40 RM (8,60€) • Prix du ticket d'entrée au parc: 20 RM (4,30€) Il est interdit d'apporter son déjeuner dans le parc. Pour le midi, la seule option est l'unique restaurant du parc dont les plats assez médiocres coûtent entre 10 et 20 RM. Pourquoi y aller? Bako est un parc national préservé. On y va pour sa nature incroyable faite de forêts, de jungles, de plages et de mangroves. On y va aussi pour apercevoir le singe nasique, une espèce menacée qui vit ici en liberté. Bien d'autres animaux vivent également dans le parc comme des macaques, des vipères, des cochons barbus sauvages, des lézards, des poutres, des varans, etc... Plus de 150 espèces peuvent être observées dans le Parc de Bako. Dernier atout: un réseau de trails, plus ou moins difficiles et balisés pour découvrir tous les aspects du parc.



À Bako, c'est le plus ancien parc national de l'état du Sarawak, inauguré en 1957. Il se situe à exactement 37 kilomètres de Kuching et s'étend sur 27,27 km2 ce qui fait de lui le plus petit parc national du Sarawak.



La star de Bako: le singe nasique, appelé "Proboscis monkey" en anglais.


Le Nasique, singe long nez ou singe à trompe est un singe végétarien qui mange uniquement des feuilles, des fruits et des graines. Il est l'unique représentant du genre Nasalis. L'espèce est hautement menacée en raison du défrichement de la forêt côtière qui constitue leur habitat. Il en resterait à peine 1000 à l'état sauvage aujourd'hui. Le nasique est ainsi appelé en raison de son appendice nasal mou et plat. Mâle et femelle sont pourvus de cet organe. Chez le mâle, ce nez peut être si grand qu’il peut descendre jusqu’au-dessous du menton. Le nez des femelles est beaucoup plus discret. Quand le nasique est agité, son nez devient rouge à cause d'un afflux de sang.



150 individus vivent dans le parc, principalement le long de la plage. Et des notre arrivée dans le parc, nous avons eu la chance d'en apercevoir tout une famille en train de s'agiter dans les arbres. Nous sommes restées près d'une heure à les observer, émerveillées comme des gamins devant leurs cadeaux au pied du sapin de Noël. Ils se sont chamaillé, coursé, fait des calins, cherché les poux... Un spectacle dont il est impossible de se lasser.


On vous recommande de passer une nuit dans un des lodges du parc afin d'avoir l'ambiance du coucher de soleil et d'en profiter pleinement. Les derniers bateaux pour retourner à Kuching partent à 15h, la journée sur place est vite passée.


Bilan: le parc de Bako un vrai coup de cœur!