• Dépasser les bornes

Pérou - Les tours organisés

Nous avons fait appel à plusieurs reprises à des tours opérateurs. Voici notre retour d'expérience!

Faire appel à un tour n'est absolument pas dans nos habitudes. Bien au contraire, depuis notre départ on fait tout pour les éviter. Mais au Pérou, ce n'est pas si simple. Dans ce pays, on n'a parfois pas le choix: pour certains lieux il est nécessaire de passer par un tour organisé. En saison des pluies c'est particulièrement vrai! Pourquoi? Les distances sont trop grandes, il n'existe aucun transport public où les éventuelles prestations privées sur mesure tout comme les taxis sont hors de prix.

La conception d'un tour organisé ou d'un transport selon les péruviens n'a rien à voir avec notre vision d'européen. Il faut apprendre la patience, ne pas compter ses heures et accepter que peu importe les retards et les problèmes, en face il n'y aura d'une part jamais d'explication mais d'autre part, jamais d'excuse non plus. Et puis surtout, ils sont orientés business business, que tu sois content ou non de ta journée ça ne les intéresse pas. Du moment que tu payes.

Top 7 des aspects énervant des tours au Pérou (sans ordre de préférence)

1... la ponctualité, un concept flou

Quand on vous demande d'être prêt à 4h50 du matin au pied de l'hôtel car le bus passera vous prendre, on a envie qu'il soit à l'heure. Mais non! Que votre rendez vous soit à 8h, 9h ou en pleine nuit, revoyez de suite votre seuil de tolérance. Il faudra attendre. À Cusco par exemple pour aller au Machu Picchu, ils ont fait fort: rendez vous fixé à 6h10, nous avons pris la route à 7h30!

2... les arrêts shopping obligatoires

Vous avez réservé un trek pour voir un glacier ou un tour pour découvrir la vallée sacrée des incas mais ce qu'on ne vous dira pas, c'est que le bus s'arrêtera à de nombreuses reprises dans des boutiques. Et même si personne n'a envie d'acheter car ce n'est pas le but de la journée, c'est obligatoire. Impossible d'y couper. Au minimum 20 minutes d'arrêt à chaque fois. Information importante: ces boutiques sont uniquement à destination des touristes et les prix s'en ressentent. Une paire de chaussettes dans ces boutiques coûtent 20 soles. Le vrai prix est de 6 soles dans le marché de Cusco. Évidemment ces 20, 40 ou 60 minutes perdues sur la journée se font au détriment des lieux pour lesquels vous avez booké votre tour.

3... Ne pas toujours se fier au guide

Dans le bus, le guide nous annonce un arrêt de 20 minutes pour découvrir le village historique de Pisac. Super! Sur le papier on se dit tant mieux. Mais le bus s'arrête dans une boutique de bijoux en argent. Le guide ose nous faire une visite guidée de la boutique... On s'échappe du traquenard commercial mais la place principale de Pisac est trop loin, impossible de faire l'aller retour en si peu de temps. Et mince... On s'est encore fait avoir!

4. Es tu sûr de ce que tu as réservé?

Parfois il y a comme un petit décalage entre la prestation sur le papier au moment de la réserver et la réalité. Nous avions booké le transport de Cusco à Hidroelectrica. On nous a annoncé qu'il y aurait 6h de trajet. Avec un départ à 6h10, on peut donc espérer arriver vers 12h30 à destination! Ah ben non voyons... le temps de trajet annoncé ne tient pas compte des arrêts boutiques, pipi et bouffe obligatoires. La vérité c'est que nous arrivons dans l'après midi après plus de 9h de trajet. Mais pourquoi il nous a menti quand on a réservé? Comprends pas... C'est terrible car à chaque arrêt, tout le monde rumine dans son coin. On entends des "mais pourquoi on s'arrête encore?". Ils ont visiblement annoncé à tout le monde que ça durerait 6h. Ce n'est pas comme si on venait de perdre une journée entière pour faire seulement 200 kilomètres. Soyez honnête les gars, on arrêtera ainsi de vous maudire.

5.... Les arrêts petit déjeuner et déjeuner

Quand votre tour commence à 9h du matin, on général vous prenez un petit déjeuner avant le départ. Malgré cela, pour la journée au glacier Pastoruri par exemple, à 11h du matin on vous impose un arrêt petit déjeuner de 35 minutes. Dans ces restaurants, les prix sont multipliés par 2, 3 ou 5 par rapport au centre ville. Un maté de coca qui coûte 1 soles sur Huaraz, peut coûter 5 soles dans ces gargottes spéciales touristes. Souvent personne ne consome, on attends tous dehors qu'on se remette en route. Agaçant aussi, la pause déjeuner à 17h avec des plats à 25 soles qui coûtent habituellement 6 soles en centre ville. On reste tout de même 1h la dedans... 1h c'est long!

6... Leur montre ne tourne pas à la même vitesse que la notre...

Arrivée aux merveilleuses salines de Maras, on demande à quelle heure nous devont être de retour au bus. L'idée étant de s'échapper du troupeau. Nous avons 40 minutes. Ok, c'est peu mais soit. On s'adapte. Au bout de seulement 20 minutes, on entend la guide hurler à tout le groupe qu'il faut partir. Mais non quoi! On a le temps de voir quoi en 20 minutes?? Elle nous refait le coup sur le site archéologique de Moray. À peine 30 minutes sur site pour découvrir 3 amphithéâtres incas. Il y avait bien un petit chemin piéton mais nous n'avons évidemment pas le temps d'y aller, pas le temps de se promener. Vite, vite ou sinon nous serons en retard pour la prochaine boutique de souvenirs. Vous comprenez c'est important les souvenirs.

7. Pause pipi, n'oublie pas ton porte monnaie.

Les toilettes globalement gratuites dans le pays sont toutes payantes lors de ces tours. 1 sole l'accès, parfois 2. Et ce n'est pas parce que monsieur pipi encaisse la monnaie qu'il nettoie. Préparez vos squats! Précision: nous n'avons pas le droit d'aller aux toilettes n'importe où. À la station service là où c'est gratuit non, pas le droit. Il faut attendre les toilettes du restaurant, eux payantes. C'est ça le sens du business made in Pérou. On perdrait pourtant moins de temps à aller pisser pendant que monsieur fait le plein d'essence.

----------------

En conclusion, ces tours organisés nous ont parfois gâché le plaisir, créant chez nous de la frustration, de l'agacement ou de l'impatience. Mais sans eux, nous n'aurions pas eu la chance de voir certains incontournables du Pérou.

Alors on a pris sur nous, on s'est mordu l'intérieur des joues. Et les quelques instants magiques vécus chaque jour ont tout de même réussi à rendre ses journées réussies!!

VOICI LE DÉTAIL DES TOURS QUE NOUS AVONS FAIT AU PÉROU

Région de Chachapoyas:

- Journée Tour organisé pour aller découvrir le site archéologique de Kuelap Tarif: 90 soles / personne Inclu: transport, télécabine, billet d'entrée sur site et déjeuner Les + Le site de Kuelap est passionnant Découverte d'une civilisation méconnue Avoir des infos en anglais sur place est intéressant Ne pas se préoccuper du trajet S'éviter les 3 heures de marche pour accéder au site au haut d'une montagne en prenant la télécabine Les - Le guide nous a imposé des pauses de 20 minutes à 3 reprises dès qu'il y avait des boutiques avec des souvenirs à acheter En revanche aucune pause prévue dans Kuelap, pas le droit de s'arrêter pendant la visite dans l'enceinte car nous "n'avons pas le temps" c'est pourtant tout l'objet de la journée. Je n'ai pas pu faire les photos que je voulais, impossible de s'attarder sur quelque chose.

Région de Huaraz:

- Sortie glacier Pastoruri. Nous avons réservé uniquement le transport Prix: 30 soles/personne Inclu: pick up à l'hotel et transport aller retour Non inclu: ticket d'entrée sur le site, toilettes payantes Les + Paysage grandiose lors de la dernière heure de route Glacier magnifique Impossible de se rendre au Pastoruri par les transports en commun, donc le tour est la seule alternative. Le seul point positif c'est que cela a le mérite d'exister Les - Le bus n'est pas ponctuel Nous avons quitté la ville avec plus d'une heure de retard Arrêt petit dej à 11h de 35 minutes Arrêt pour faire des photos avec un lama qui porte des lunettes de soleil (payant bien sûr) pendant 15 minutes Arrêt pipi payant pendant 15 minutes Arrêt pour voir une mini lagune pendant 15 minutes Le plus gros point négatif est que nous n'avons eu droit qu'à seulement 15 minutes au glacier! Non négociable pour le guide. C'est pourtant le but de la journée. La frustration est totale. Nous sommes parties 10h en tout sur la journée pour n'avoir droit qu'à 15 minutes au glacier. Déception totale! Sur le retour vers Huaraz, arrêt obligatoire d'une heure dans un resto pour le déjeuner (à 17h normal) dont les prix sont 4 à 5 fois supérieurs au centre ville

- Sortie trek vers la lagune 69. Nous avons réservé le transport pour aller faire un trek de 14 km AR Prix: 30 soles/personne Inclu: pick up à l'hôtel et bus aller retour Non inclu: toilettes payantes, ticket d'entrée sur site. Les + La vue de long de la route est magnifique Toute la rando est superbe Le timing proposé par le chauffeur est réaliste et bien organisé: 3h pour l'ascension, 1h pour profiter à la lagune (nous avons emporté un casse croûte et mangé la haut), 2h de marche pour la descente Pas de stop pendant le trajet retour Les - Le bus en retard à 4h30 du matin L'arrêt petit dej obligatoire dans une garguotte dont les prix sont 5 fois plus élevés qu'en centre ville.

Région de Cusco:

- Tour Moray Maray. Ce tour permet d'aller découvrir le site archéologique de Moray et les salines de Maras Prix: 27 soles/personne Inclu: transport aller et retour et guide Non inclu: les billets d'entrée sur site, les toilettes payantes, le déjeuner Les + Le prix est très attractif car ça reviendrai plus cher en taxi, on s'évite des négociations ou de devoir trouver des gens pour partager la course Avoir quelques explications en anglais sur site est un plus Les - Deux arrêts de 20 minutes dans des boutiques totalement inutile La visite des sites au pas de course La guide qui ne laisse aucun moment sur le site pour profiter Elle annonce 40 minutes sur place mais au bout de 20, elle demande à ce que tout le monde regagne deja le bus Le manque de temps sur place créé de la frustration. On book un tour pour voir un site archéologique et on le parcourt vite, sans possibilité d'en faire le tour à pied.

- Tour vallée sacrée des incas. Ce tour propose d'aller découvrir 3 sites majeurs de la civilisation inca: Ollantaytambo, Pisac et Chinchero. Prix: 44 soles/personne Inclu: les transports, un guide anglophone et le déjeuner buffet à volonté Non inclu: toilettes payantes lors des arrêts pipi, ticket d'entrée sur site Les + Le guide était passionnant Avoir la possibilité de regrouper dans la même journée des sites assez éloignés (pas forcément possible seul avec les transports locaux) Découverte de sites passionnants Le déjeuner inclu était très bon avec du choix Les - Trois arrêts boutiques de minimum 20 minutes totalement inutiles qui font perdre du temps au détriment de la visite des sites archéologique. Visiter les sites à la même heure que tous les autres tours Devoir payer les toilettes des qu'on s'arrête quelque part.

- Transport pour le Machu Picchu Prix: 66 soles / personne Inclu: le bus aller retour Cusco vers Hidroelectrica Les + Le prix imbattable par rapport au train, c'est tout simplement 10 fois moins cher Les - Attention les points négatifs sont nombreux Quitter le centre ville de Cusco avec 1h de retard S'arrêter chez le garagiste pendant 1h, ne pas avoir le droit de sortir du bus pendant qu'ils changent les roues Arrêt pipi payants Arrêt boutique de 20 minutes obligatoire (on veut aller au Machu, on est pas la pour faire des achats) Pas de clim dans le bus, chaleur étouffante Arrêt déjeuner... Le trajet qui dure 9h au lieu des 6h annoncé lors de la réservation.

Tour Rainbow Mountain Journée pour aller découvrir le 2eme site le plus visité du Pérou, une montagne aux couleurs incroyables Prix: 54 soles / personne Inclu: Pick up à l'hôtel, petit déjeuner, transport aller et retour, déjeuner Non inclu: ticket d'entrée au site Les + Les repas inclus Le prix attractif Les paysages magnifiques Le bon timing prévu sur place pour avoir le temps de faire l'ascension, profiter en haut, avant de redescendre Les - Le bus va récupérer tous les touristes à leur hôtel, nous avons fait le tour de la ville pendant 1h20 avant de prendre réellement la route. Quand on se réveille à 3h30 c'est dur Toilettes payantes partout

©Tous droits réservés - 2020 - Dépasser les bornes

Contact

d.lesbornes@gmail.com